Le "Zéro déchets"

Ma prise de conscience

Que ce soit par des documentaires, par des publications sur les réseaux, par des écrits ou par des youtubeurs, j’ai pris des nombreuses claques en m’informant.

Par peur de comprendre ce qui se passait, j’ai longtemps repoussé cette phase. Je consommais ce que j’aimai sans aller plus loin dans ma réflexion, sans me soucier de ce qui se tramait dans les coulisses.

Plus j’avais d’informations en poche et plus j’étais triste. Mon mode de consommation avait un impact direct sur les producteurs locaux, sur le bien être animal et je venais de m’en rendre compte.

La maltraitance animale

la sur-exploitation de nos ressources

le gâchis alimentaire

le je-m’en-foutisme des déchets que je peux faire c’est pas mon problème

L’image que j’avais de moi même m’a clairement foutu une beigne ! Les comportements que j’avais prit comme habitudes dans le passé me révoltai.

Nous avons un monde magnifique et nous avons la chance d’y vivre mais nous avons tous une part de responsabilité dans sa maladie.

Comment ne pas ouvrir les yeux face à ce SOS que nous lance la nature ?

Il est tout à fait possible que ce soit par peur. Comme moi pendant des années, ne pas savoir, fermer le yeux est peut-être plus facile. C’est notre mécanisme de défense : je ne suis pas au courant donc je n’agis pas. Ou alors, je sais ce qui se passe mais … « je n’ai pas les moyens d’acheter autre chose », « une personne de plus ou de moins qui agit ne va pas changer grand chose » …. autant d’excuse qui ne sont plus entendable.

Tout le monde peut agir, alors faisons le !

Chacun son grain de sable. A commencer par une consommation plus engagée dans le respect de l’environnement et dans le bien être animal.

CONSOMMER RESPONSABLE

  • Acheter local
  • Cuisiner au lieu d’acheter tout prêt à chauffer
  • Cultiver 2-3 trucs sur mon balcon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.